/* Load jQuery libraries */ /* Load AddThis libraries */
Annuaire des entreprises de la diversité culturelle, Montréal et ses environs

21 avril: une date cruciale pour votre marketing mobile


images

Depuis l’apparition des téléphones intelligents dans les années 2000, Internet a été rendu accessible sur les cellulaires et une nouvelle tendance de consommation est née. Et le trafic mobile rattrape rapidement celui des ordinateurs.
Google a fait énormément efforts pour adapter ses résultats de recherche mobiles en privilégiant les sites qui sont convenablement optimisés pour une utilisation mobile. Par exemple, les sites adaptés sont marqués avec une étiquette appropriée «mobile-friendly» dans les résultats de recherche, faisant augmenter le taux de clic des utilisateurs dans les pages de résultats de recherches mobiles.
Le mois prochain, 
Google introduira un nouvel algorithme spécifique au mobile qui resserrera encore plus la vis auprès des retardataires qui n’ont pas su se conformer à la nouvelle réalité mobile. Plusieurs chez Google affirme qu’il pourrait s’agir de la plus importante mise à jour de l'algorithme jamais vue. Le mobile en chiffres
Selon une récente étude (décembre 2014) faite par 
PHD Canada et IAB Canada, les Canadiens passent aujourd’hui plus de la moitié de leur temps en ligne connectés depuis un mobile, et seulement un tiers d’entre eux le font depuis un ordinateur de bureau ou un labtop. De plus, selon cette même étude, les Canadiens passeraient en moyenne 27 heures et 49 minutes par semaine sur internet, dont 53% de ce temps passé connecté depuis un mobile (incluant les smartphones et les tablettes).
Notons aussi la propension qu’ont les utilisateurs mobiles à cliquer sur les premiers résultats des moteurs de recherche. Sur le graphique ci-contre on peut constater que la différence est grande entre les utilisateurs mobiles et desktop, puisque près de 30% des clics se font sur le premier résultat des SERPs sur mobile comparativement à 20% sur ordinateur.
Google et le mobile
Google avait jusqu’alors peu différencié les classements de ses résultats entre les recherches mobiles et sur ordinateur. Cependant, il était écrit dans le ciel que cela arriverait car les intentions d’utilisation et l’expérience recherchée diffèrent radicalement selon l’appareil utilisé pour naviguer sur internet.
Aussi, 
Google avait commencé à annoncer la couleur avec sa mise à jour sur l’outil Google Webmaster Tool, donnant des informations sur la qualité des sites internet vis-à-vis du mobile, dans le but de s’assurer qu’un site est convenablement configuré pour le mobile et qu’il est visible sur les appareils modernes.
Il y a ensuite eu le lancement de son outil 
Page Speed Insights, qui venait confirmer l’importance de la vitesse de chargement d’un site pour le référencement et qui faisait nettement la distinction entre le mobile et les desktops.

blog comments powered by Disqus